jeudi 27 novembre 2008

A voir !

Bon, juste un petit mot pour deux trucs a regarder. Le premier, c'est un extrait de lolcats que j'ai trouve bien mignon:



Le second, c'est une video deconseillee aux enfants, qui me tue de rire! Je connaissais une version abregee, et je suis bien contente d'avoir trouver celle-ci (merci Lili!).



Wheelchair Rebecca

mercredi 12 novembre 2008

Les Etats-Unis a l'ere d'Obama

"If there is anyone out there who still doubts that America is a place where all things are possible, who still wonders if the dream of our founders is alive in our time, who still questions the power of our democracy, tonight is your answer.
All Things Are Possible in America"

Quelles belles paroles de notre president-elect Barack Obama. Seulement, ca n'est pas vrai.

On a beaucoup entendu ces derniers jours que desormais, tous les parents, meme Latinos et African-American, peuvent dire a leurs enfants que rien ne sera impossible pour eux, maintenant que la barriere des races a ete surmontee au niveau de la fonction la plus haute de ce pays.

Seulement, il y a un hic dans tout ca. Les parents pourront en effet dire a leurs enfants que plus tard, ils pourront devenir ce qu'ils voudront, que tous les choix seront la pour eux... SAUF s'ils sont homosexuels. Et oui! ce sont eux desormais les second class citizens, d'ailleurs bien relegues a cette categorie par ceux qui viennent enfin de la depasser (Prop 8 en Californie pour interdir le mariage homosexuel a recu 7/10 votes pour de la part des African-Americans).

Alors voila, c'est tres bien d'avoir un president de qualite, c'est tres beau de voir que malgre sa couleur de peau et son middle name (Hussein, pas facile a surmonter dans l'Amerique d'aujourd'hui quand meme!), il a ete elu president, mais n'oublions pas que ce president, et son vice-president sont contre le mariage homosexuel.

Et maintenant, c'est une autre categorie de gens qui peut se lamenter que "It will never happen in my lifetime", en parlant d'un(e) president(e) non pas non blanc(he) mais non heterosexuel(le).
Je suis convaincue que les generations du futur regarderont nos lois sur les droits des homosexuels comme nous regardons celles sur la segregation. Injustes. Honteuses. Et heureusement depassees.

Je vous laisse avec le commentaire de Keith Olbermann au sujet de Prop H8te par ecrit et video:



Some parameters, as preface. This isn't about yelling, and this isn't about politics, and this isn't really just about Prop-8. And I don't have a personal investment in this: I'm not gay, I had to strain to think of one member of even my very extended family who is, I have no personal stories of close friends or colleagues fighting the prejudice that still pervades their lives.
And yet to me this vote is horrible. Horrible. Because this isn't about yelling, and this isn't about politics.


This is about the... human heart, and if that sounds corny, so be it.
If you voted for this Proposition or support those who did or the sentiment they expressed, I have some questions, because, truly, I do not... understand. Why does this matter to you? What is it to you? In a time of impermanence and fly-by-night relationships, these people over here want the same chance at permanence and happiness that is your option. They don't want to deny you yours. They don't want to take anything away from you. They want what you want -- a chance to be a little less alone in the world.
Only now you are saying to them -- no. You can't have it on these terms. Maybe something similar. If they behave. If they don't cause too much trouble. You'll even give them all the same legal rights -- even as you're taking away the legal right, which they already had. A world around them, still anchored in love and marriage, and you are saying, no, you can't marry. What if somebody passed a law that said you couldn't marry?
I keep hearing this term "re-defining" marriage.
If this country hadn't re-defined marriage, black people still couldn't marry white people. Sixteen states had laws on the books which made that illegal... in 1967. 1967.
The parents of the President-Elect of the United States couldn't have married in nearly one third of the states of the country their son grew up to lead. But it's worse than that. If this country had not "re-defined" marriage, some black people still couldn't marry...black people. It is one of the most overlooked and cruelest parts of our sad story of slavery. Marriages were not legally recognized, if the people were slaves. Since slaves were property, they could not legally be husband and wife, or mother and child. Their marriage vows were different: not "Until Death, Do You Part," but "Until Death or Distance, Do You Part." Marriages among slaves were not legally recognized.
You know, just like marriages today in California are not legally recognized, if the people are... gay.
And uncountable in our history are the number of men and women, forced by society into marrying the opposite sex, in sham marriages, or marriages of convenience, or just marriages of not knowing -- centuries of men and women who have lived their lives in shame and unhappiness, and who have, through a lie to themselves or others, broken countless other lives, of spouses and children... All because we said a man couldn't marry another man, or a woman couldn't marry another woman. The sanctity of marriage. How many marriages like that have there been and how on earth do they increase the "sanctity" of marriage rather than render the term, meaningless?
What is this, to you? Nobody is asking you to embrace their expression of love. But don't you, as human beings, have to embrace... that love? The world is barren enough.
It is stacked against love, and against hope, and against those very few and precious emotions that enable us to go forward. Your marriage only stands a 50-50 chance of lasting, no matter how much you feel and how hard you work.
And here are people overjoyed at the prospect of just that chance, and that work, just for the hope of having that feeling. With so much hate in the world, with so much meaningless division, and people pitted against people for no good reason, this is what your religion tells you to do? With your experience of life and this world and all its sadnesses, this is what your conscience tells you to do?
With your knowledge that life, with endless vigor, seems to tilt the playing field on which we all live, in favor of unhappiness and hate... this is what your heart tells you to do? You want to sanctify marriage? You want to honor your God and the universal love you believe he represents? Then Spread happiness -- this tiny, symbolic, semantical grain of happiness -- share it with all those who seek it. Quote me anything from your religious leader or book of choice telling you to stand against this. And then tell me how you can believe both that statement and another statement, another one which reads only "do unto others as you would have them do unto you."
---
You are asked now, by your country, and perhaps by your creator, to stand on one side or another. You are asked now to stand, not on a question of politics, not on a question of religion, not on a question of gay or straight. You are asked now to stand, on a question of...love. All you need do is stand, and let the tiny ember of love meet its own fate. You don't have to help it, you don't have it applaud it, you don't have to fight for it. Just don't put it out. Just don't extinguish it. Because while it may at first look like that love is between two people you don't know and you don't understand and maybe you don't even want to know...It is, in fact, the ember of your love, for your fellow **person...
Just because this is the only world we have. And the other guy counts, too.
This is the second time in ten days I find myself concluding by turning to, of all things, the closing plea for mercy by Clarence Darrow in a murder trial.
But what he said, fits what is really at the heart of this:
"I was reading last night of the aspiration of the old Persian poet, Omar-Khayyam," he told the judge.
"It appealed to me as the highest that I can vision. I wish it was in my heart, and I wish it was in the hearts of all:
"So I be written in the Book of Love;
"I do not care about that Book above.
"Erase my name, or write it as you will,
"So I be written in the Book of Love."
---
Good night, and good luck.

lundi 27 octobre 2008

Alphabet

Vous vous souvenez de votre enfance? De la maniere dont vous avez appris l'alphabet?
Desormais vous pouvez apprendre l'alphabet grace a Star Wars.
Allez repetez apres moi...
A pour Ackbar
Le reste de l'alphabet est ici

mardi 7 octobre 2008

Sortir a Manhattan

Avec Puce on essaye de sortir regulierement dans un restaurant qui nous fait envie, toutes les occasions sont bonnes.
Ce matin en lisant mon journal je suis tombe sur une etude Zagat que j'ai trouve assez interessante.
119 : comme le nombre de nouveaux restaurants sur l'annee
88 : comme le nombre de fermetures sur la meme annee
3.3 : c'est en moyenne le nombre de fois qu'un New Yorker mange hors de chez lui par semaine
19% : le tip moyen laisse par un New Yorker (aux US le tip est la plupart du temps non compris dans la note)
40.78 : le prix moyen en dollar d'un repas
37.29 : le meme prix moyen en 2002
156.49 : le prix moyen d'un repas dans les 20 restaurants les plus chers de New York

Je suis assez impressionne par le 3.3 repas a l'exterieur par semaine...
Bon appetit!

mercredi 17 septembre 2008

Generateur de prenom Palin


Tout le monde n'a pas la chance d'avoir une maman candidate a la vice-presidence des USA (et qui vu l'age de son colistier a une chance sur six de devenir presidente!), mais surtout, tout le monde n'a pas la chance de s'appeler Bristol ou Piper (Palin).

Maintenant, vous pouvez tester ce generateur de prenom pour avoir une idee de comment Sarah Palin vous aurait nommer si vous etiez son enfant.

Je suis Grill Igloo Palin (mais appelez-moi Igloo!),


et Loulou est Sack Panther Palin (appelez-le Panther).



A vous de jouer!

vendredi 5 septembre 2008

La Tour Sombre

"L'homme en noir fuyait à travers le désert, et le pistolero le suivait"
C'est par cette premiere phrase de Stephen King que je plongeais a la poursuite de Roland Deschain de Gilead, dernier pistolero de notre monde.
Nous etions en 1999 ou 2000 (un autre siecle) et je venais sans m'en rendre compte d'entamer MA quete de la Tour Sombre, quete que je ne devrais achever que la semaine passee.
Quand j'y repense, je dois avouer que j'ai passe beaucoup de temps dans ces livres et que j'ai beaucoup grandi avec eux.
Aux premiers pas du Pistolero je ne connaissais pas encore Frodon Sacquet ni quiconque de la famille de Tolkien, Anakin Skywalker n'avait pas encore sombre dans le cote obscur, les Twin Towers tenaient encore sur leurs pieds, j'avais quasiment 10 ans de moins qu'aujourd'hui.
Le cycle de la Tour Sombre est compose de 7 livres:
- Le Pistolero
- Les Trois Cartes
- Terres Perdues
- Magie et Cristal
- Les Loups de la Calla
- Le Chant de Susannah
- La Tour Sombre
Je pense que j'ai du lire les 4 premiers tomes et leurs milliers de pages au moins 3 ou 4 fois chacun. Il faut dire que je n'ai pas vraiment eu le choix. En effet les 3 derniers tomes ne sont sortis que en 2003, 2004 et 2005. Stephen King a commence son histoire en 1978, alors qu'il n'etait pas encore connu, et a maintes et maintes fois remise son travail aux profits d'autres oeuvres plus connues.

L'histoire de Roland est celle du dernier descendant de la lignee d'Arthur l'aine, l'histoire du dernier Pistolero, l'histoire d'un homme toujours mu par la quete de la Tour Sombre.
Il ne sait pas vraiment pourquoi cette Tour l'obsede, mais il est pret a tout pour l'atteindre, meme si cela signifie la mort de nombreuses personnes, "mais pas pour toi Pistolero".
Roland rencontrera de nombreux personnages sur son chemin mais est condamne a voir souffrir les etres qu'il aime, de sa mere Gabrielle jusque son fils adoptif Jake.
L'histoire de Roland nous emmenera dans de nombreux quands et de nombreux ou, de Gilead de l'Entre-Deux-Mondes a New York et au Maine a differentes epoques, la Tour Sombre etant la cle de voute entre les mondes.
Mais Roland n'est pas seul a vouloir trouver la Tour Sombre. Sur sa route il devra affronter les sbires de la Sombra Corporation et la mysterieuse entreprise North Central Positronics...

Je crois que mon tome prefere est Magie et Cristal car on y decouvre l'enfance du Pistolero, on le voit devenir homme et realiser que le chemin de la Tour sera long et mortel.
Stephen King fait de nombreuses references dans La Tour Sombre, de Star Wars a Harry Potter, en passant par Le Seigneur des Anneaux et les westerns spaghettis de Sergio Leone. La Tour sombre est aussi etroitement liee aux autres livres de King, comme Salem et Coeurs perdus en Atlantide, puisque leurs heros apparaissent sur le chemin de la quete.

Si la Tour Sombre vous interesse vous pourrez trouver plus d'informations ici et ici, mais j'estime en avoir deja trop dit.
Bonne lecture.

jeudi 4 septembre 2008

Babies'R Us

Si vous suivez un peu la politique americaine, vous devez surement deja savoir que John McCain a choisi le gouverneur Sarah Palin comme potentiel Vice-President.
Le gouverneur Palin (d'ailleurs ca ne vous fait pas penser a Palpatine?) est ouvertement contre l'avortement et l'a prouve en mettant au monde a 44 ans un enfant atteint de trisomie 21.
Elle est aussi en faveur de l'abstinence comme seule education sexuelle. Sa fille Bristol a d'ailleurs montre tous les resultats que cette methode pouvait apporter puisqu'on vient d'apprendre qu'a 17ans elle etait enceinte de 5 mois. Que les puritains et bien pensant se rassurent, le petit ami de Bristol va devoir desormais l'epouser (meme si il ne semble pas necessairement au courant).

Pourquoi je vous dis tout cela?
Parce que je n'ai pu m'empecher de sourire en voyant la couverture de Metro, affichant fierement un bandeau publicitaire de circonstance sur Mme Palin.

mercredi 3 septembre 2008

Il va y avoir du Spore!

Avez vous deja imagine etre un dieu? Creer la vie? La controler?
Auriez vous aime avoir un troisieme oeil, huit bras, 64 dents?
Desormais avec Spore vous allez pouvoir repondre a toutes ces questions qui vous obsedent puisque vous commencez la vie au fond de l'ocean, amibe parmi les amibes.
Spore est decoupe en plusieurs phases de jeu: survie, evolution, action, gestion.
Son auteur est Will Wright, le pere des Sims tels qu'on les connait aujourd'hui.

Pour plus d'infos c'est sur Spore.com
Vous pouvez aussi jeter un oeil sur la gallerie de pubs ici
Et voici le trailer du dernier E3:

mardi 2 septembre 2008

Woody Allen

A l'occasion de la sortie de Vicky Cristina Barcelona, son nouveau film, Woody Allen a partage son carnet de bord avec le New York times.
Ci-dessous voici ce que ca donne.

"2 janvier - Ai reçu une proposition pour écrire et diriger un film à Barcelone. Dois être prudent. L'Espagne est un pays ensoleillé et j'ai des taches de rousseur. Pas beaucoup d'argent pour le film non plus.

5 mars - Ai rencontré Javier Bardem et Penélope Cruz. Elle est ravissante et plus sexuelle que je ne l'avais imaginée. Mon pantalon a pris feu durant l'entretien. Javier Bardem est un de ces génies qui méditent et il a de toute évidence besoin que je lui donne un sérieux coup de main.

2 avril - Ai proposé le rôle à Scarlett Johansson. A dit qu'avant de l'accepter, le scénario doit être approuvé par son agent, puis par sa mère. Elles sont très proches toutes les deux. Ensuite, il doit être approuvé par l'agent de sa mère. Pendant les négociations, elle a changé d'agent. Elle est talentueuse mais peut être épuisante.

5 juin - Début de tournage difficile. Rebecca Hall [actrice du film], bien que jeune et dans son premier grand rôle, est un peu plus capricieuse que je ne l'avais pensé et m'a interdit l'accès au plateau. Lui ai expliqué que le réalisateur doit être présent pour diriger le film. N'ai pas pu la convaincre et ai dû me déguiser en livreur pour me faufiler sur le plateau.

15 juin - Ai tourné une scène d'amour torride aujourd'hui entre Scarlett et Javier. Si la scène avait eu lieu quelques années plus tôt, j'aurais joué le rôle de Javier. Lorsque j'ai dit ça à Scarlett, elle a dit d'un ton énigmatique : "Uh-huh". Scarlett est arrivée en retard au tournage. Je lui ai fait la morale plutôt sévèrement, expliquant que je ne tolère pas les retards chez mes acteurs. Elle a écouté poliment mais j'ai bien remarqué qu'elle mettait en marche son iPod.

26 juin - Avons tourné à la Sagrada Familia, le chef d'oeuvre de Gaudi. Ai pensé que j'avais quand même beaucoup de points communs avec le grand architecte espagnol. Nous défions tous les deux les conventions. Lui a créé des oeuvres à vous couper le souffle. Et moi, je porte un tablier en prenant ma douche.

30 juin - Bien que l'idée de Javier d'inclure une scène où des extraterrestres envahissent la terre avec des soucoupes volantes sophistiquées ne soit pas très bonne, je vais quand même la tourner pour lui faire plaisir et je la retirerai lors du montage.

3 juillet - Scarlett est venue me voir aujourd'hui avec une de ces questions que seuls les acteurs peuvent poser : "Quelle est ma motivation ?" Je lui ai répondu du tac au tac : "Ton salaire".

15 juillet - Ai dû aider une fois de plus Javier pour tourner une scène d'amour. Il fallait qu'il attrape Penélope, arrache ses vêtements et la renverse sur le lit. Il a beau avoir gagné un oscar, il a encore besoin de moi pour lui montrer comment jouer une scène d'amour. J'ai alors attrapé Penélope et, en un tour de main, j'ai arraché ses vêtements. Elle ne s'était pas encore changée et ce sont ses propres vêtements qu'elle avait payés une fortune que j'ai déchirés...

3 août - Le directeur est à la fois un maître, un psy, une figure paternelle et un gourou. Est-ce un hasard si, au fur et à mesure du tournage, Scarlett et Penélope ont eu le béguin pour moi ? Le coeur sensible de la femme. J'ai remarqué que le pauvre Javier jetait des coups d'oeil envieux lorsque les actrices s'approchaient de moi. Mais je lui ai expliqué le désir que les femmes peuvent éprouver face à une icône de cinéma, surtout lorsque celle-ci dégage une autorité mondaine.

10 août - Ai dirigé Javier dans une scène émouvante aujourd'hui. Ai dû lui donner des conseils d'interprétation. Tant qu'il m'imite, il est sur la bonne voie. Mais à partir du moment où il exerce son propre jeu, il est fichu.

20 août - Ai fait l'amour simultanément avec Scarlett et Penélope, pour ne pas les rendre jalouses. Ce ménage à trois m'a inspiré pour l'apogée du film. Ces lits espagnols sont trop petits.

25 août - Fin de la production aujourd'hui. Fête de fin de tournage un peu triste, comme d'habitude. Ai dansé une balade avec Scarlett. Ai cassé son orteil. Pas ma faute. Ai décidé d'appeler le film Vicky Cristina Barcelona. Les dirigeants des studios ont vu toutes les prises. Ils ont beaucoup aimé apparemment.

Love, Woody Allen"

jeudi 28 août 2008

Donner aux riches...

J'ai beaucoup aime le dessin du jour de Martin Vidberg sur l'Actu en patates...
Suivant ses bons conseils je me suis precipite sur son Robin des Bois et je trouve cela excellent...
Frere Tuc, mangez-en!

mercredi 27 août 2008

Jesus Shot

Si vous ne vivez pas dans une caverne depuis plusieurs annees, vous savez surement que Tiger Woods est une star du golf, qui meme sur une jambe est capable de gagner l'US Open.
Comme toute star, Tiger a des sponsors dont l'editeur de jeux videos EA Sports.
Ainsi lorsqu'un internaute montre fierement un bug dans la nouvelle mouture du jeu video Tiger Woods 09, EA et le tigre sortent les griffes...avec humour.

Je vous laisse decouvrir tout ca en video:

lundi 11 août 2008

avant / apres (antisocial)

C'est bien connu, je n'aime pas les gens... sur mes photos. Voici un exemple de retouches pour une impression de solitude:


avant








Rouge

WASHINGTON (AFP) - Les arbitres et les juges favoriseraient inconsciemment les équipes sportives portant du rouge, affirme une étude parue dans le journal Psychological Science d'août.

"Choisir un uniforme de couleur rouge dans un sport de compétition peut affecter la capacité de décision très rapide d'un juge et même favoriser un parti pris dans les points", affirment les auteurs de l'étude, les psychologues Norbert Hagemann, Bernd Strauss et Jan Leibing de l'Université de Münster, en Allemagne.

Les chercheurs ont présenté à 42 juges expérimentés en taekwondo des clips vidéo de combats où un adversaire se distinguait par un marquage rouge et l'autre par un marquage bleu.

Les juges devaient noter la performance des deux concurrents après l'enregistrement. Un second combat leur était montré où, via un trucage vidéo, la couleur de l'uniforme était inversée.

Le combattant vêtu de rouge, et précédemment vêtu de bleu, se voyait soudainement attribuer 13% de points supplémentaires en moyenne, ont noté les psychologues.

Les chercheurs ont observé toutefois que les décisions des juges, face à un uniforme rouge, "faisaient pencher la balance" quand les athlètes étaient d'un niveau proche mais qu'elles avaient peu d'influence lorsqu'un adversaire était nettement supérieur à l'autre.

"Bien qu'il faille poursuivre les recherches --notamment sur les effets des différentes couleurs--, nos résultats préconisent un changement des règles ou bien que les juges soient aidés dans leur travail par un outil électronique, pour les sports où la couleur de l'uniforme peut poser un problème", conclut l'étude.

Je trouve l'etude tres interessante.
Je me demande ce qu'il advient pour les maillots bicolores avec une dominance de rouge..
Vainqueur de la derniere ligue des Champions: Manchester United, aka les Diables Rouges...
Vous pensez que certains manager etaient au courant des effets de la couleur des maillots? C'est la seule explication que je vois aujourd'hui au maillot Saumon de l'OM ou au maillot Violet des Toulousains...

vendredi 8 août 2008

Lapin!

A ce qu'il parait il se passe un truc en ce moment en Chine avec entre autres des gens qui courent sur une piste...A si seulement les lapins avaient le droit de courir.

ou meme de lancer le marteau...

Pom pom popom...

Austin, Texas - 26 pom-pom girls sont restées coincées dans un ascenseur. Les adolescentes auraient voulu voir combien d'entre elles pouvaient se serrer à l'intérieur de la cabine.
(Publicité)

Originaires de l'Université du Texas, les adolescentes âgées de 14 à 17 ans se sont retrouvé coincées dans l'ascenseur d'une des résidences universitaires du campus. Les portes de la cabine ont en effet refusé de s'ouvrir bien que les jeunes filles aient réussi à descendre du 4e au 1er étage.

Paniquées, plusieurs d'entre elles ont appelé les pompiers et la police, lesquels ont dépêché un réparateur sur place.

Libérées de la cabine au bout de 25 minutes, les 26 adolescentes ont été sermonnées par l'administration du campus. L'une d'entre elles a dû être amenée à l'hôpital après s'être évanouie.
Je comprends mieux pourquoi on les appelle les pom-pom...
Je pense que pom-pom c'est le bruit qu'on entend quand elles secouent la tete.
Mais rassurez vous si vous etes pom-pom..Vous pouvez toujours faire president quand vous serez plus grands.

Give me a S
Give me a T
Give me a U
Give me a P
Give me a I
Give me a D

vendredi 1 août 2008

L'esprit de l'Olympisme

Je me demande jusqu'ou la communaute internationale va aller dans son acceptation des pratiques chinoises. Tout le monde a bien essayer de faire semblant de vouloir boycotter la ceremonie d'ouverture, mais au final tout le monde va bien y assister, vous comprenez ma petite dame il ne faudrait pas s'aliener un marche de plus d'un milliard de consommateurs.
Cette semaine aura ete riche d'enseignements en tout cas pour se faire une idee de l'olympisme.
Apres filtrer ce que pourra voir sur internet la presse, le comite olympique chinois protege desormais les petites gens en interdisant les appareils photos professionels pour toute personne ne detenant pas une accreditation de la presse. Bien sur comme vous pourrez vous en douter la definition de professionel est on ne peut plus vague, ce qui permettra aux force de l'ordre d'avoir tout le libre arbitre. Officiellement c'est pour empecher que les appareils professionels utilises par le commun des mortels ne perturbe les spectateurs. Personnellement je me dis que ca renforce un peu plus le controle de l'image et de la presse...
Puisque les bans sont visiblement a la mode pour ces jeux Olympiques, je vais moi aussi banner les JO de mon actualite et ne pas suivre les resultats, que ce soit a la TV (en primetime) ou sur internet...

Source : Crave

jeudi 31 juillet 2008

Les voyages vous font perdre la tete

PORTAGE-LA-PRAIRIE, Manitoba
Un jeune homme a été poignardé et décapité à bord d'un autocar par un autre passager sous les yeux horrifiés des voyageurs, mercredi dans le centre du Canada, selon des témoins.

Selon ces témoins, l'attaque a été d'une rare violence et l'individu aurait agi sans raison apparente. Après avoir poignardé la victime une quarantaine de fois, il lui aurait coupé la tête, selon les témoins de la scène.

Après avoir encerclé le bus, qui appartient à la compagnie Greyhound, les policiers ont procédé à son arrestation, près de Portage-la-Prairie, dans la province de Manitoba. La police n'était pas encore en mesure d'expliquer les circonstances qui ont poussé le meurtrier à agir avec une telle violence.
Garnet Caton, un des témoins, a indiqué que la victime aurait été poignardée au moins une quarantaine de fois et qu'après que tous les passagers eurent quitté l'autobus, le suspect s'est présenté à la porte du véhicule avec la tête de la victime.

"Nous avons entendu un cri horrible et nous sommes retournés, et le type était debout, en train de le poignarder à plusieurs reprises, environ 40 à 50 fois", a-t-il déclaré depuis un hôtel de Brandon (Manitoba). Le bus s'est alors arrêté et ses occupants sont descendus précipitamment pendant que le meurtrier aurait commencé à dépecer le corps.
"Lorsqu'il l'attaquait, il était clame, comme s'il était à la plage", a déclaré Caton.
"Il n'y avait pas de rage, rien. Il était simplement comme un robot, en train de poignarder le type".
Après avoir évacué le bus, plusieurs personnes ont bloqué la porte pour empêcher le meurtrier de sortir, selon Caton.
L'homme s'est alors présenté à la porte avec la tête de sa victime, qu'il a lâchée parterre avant de retourner pour continuer le découpage du corps, selon un autre témoin, Cody Olmstead, interrogé par la radio locale CKLQ.

Pour l'heure, la gendarmerie royale du Canada et la compagnie Greyhound se limitaient à dire qu'un incident majeur s'était produit à bord de l'autobus, qui transportait 37 passagers et se rendait d'Edmonton (Alberta) à Winnipeg (Manitoba).

Tu vois Puce que notre dernier voyage avec la Greyhound n'etait pas si terrible...

lundi 28 juillet 2008

Philadelphia baby!






Pour feter notre second anniversaire de mariage (et oui, ca passe vite!), nous sommes partis 3 jours a Philadelphie.

Contrairement aux road trips, ou nous parcourons des milliers de miles en voiture, des routes sceniques de villes touristiques en des parcs nationaux... ces week-ends sont d'un genre complement different: voyage en train, essentiel du temps passe a l'hotel, avec une visite et quelques restaurants qui justifient le deplacement...

Cette annee, nous avons visiter l'US Mint pour voir les pieces de monnaies etre faites, puis nous sommes alles faire un diner-croisiere sur la Delaware River vendredi soir, mais l'acmee a ete le 9-course-tasting-menu a Le Castagne le samedi soir.
Meme si nous avons cale lamentablement au bout de 6 plats, a ne plus prendre qu'une bouchee des 3 restants, ce fut une experience exceptionnelle et inoubliable.

Voici une photo du plat #8/9: croutons et creme de truffes




En attendant l'annee prochaine, je continue de m'occuper de mes photos que vous pouvez aller voir ici: http://crg-photo.smugmug.com/


mardi 22 juillet 2008

L'oubli

CHALON-SUR-SAÔNE (AFP) - Une fillette de 3 ans a été retrouvée morte mardi après-midi par son père, qui l'avait oubliée toute la journée dans sa voiture stationnée au soleil à Saint-Marcel (Saône-et-Loire), a-t-on appris de source judiciaire.

L'enfant "devait être déposé chez la nourrice. De manière incompréhensible, son père est allé travailler en laissant l'enfant de trois ans dans la voiture", selon la même source.

"Il l'a oubliée dans la voiture. D'habitude, il rentre chez lui manger à midi, il aurait dû s'en apercevoir mais il n'est pas rentré chez lui. Il est revenu vers la voiture vers 15H30-16H00. Le père ne s'est même pas aperçu que l'enfant était mort à l'arrière du véhicule il s'en est rendu compte quand il est arrivé chez lui", a-t-on ajouté.

Le père, qui deux enfants de bas-âge et travaille chez Areva à Chalon-sur-Saône, est "psychologiquement très abattu". Il a du être hospitalisé.

J'ai toujours du mal a comprendre comment on peut oublier un enfant dans une voiture, une personne sur une aire d'autoroute, un animal dans un sous-bois. Les gens ne se parlent-ils plus? Est-ce tellement une corvee d'etre avec l'autre qu'on fait le vide?
Une chose est sure c'est que desormais je comprends mieux comment on peut manquer l'inspection d'un bassin d'etancheite* et relacher par inadvertance de l'uranium dans la nature.

* Areva a recemment relache plusieurs kilos d'uranium suite a des manquements d'inspections...

jeudi 3 juillet 2008

The World ends with you

Non je ne me suis pas devenu temoin de Jeovah ou scientologue.
"The World ends with you" est le titre du dernier jeu que je viens de finir sur ma Nintendo DS.
Puce m'a fait ce gentil cadeau un jour ou je n'avais plus de Time a lire et je dois la remercier pour cela.
J'ai passe un peu plus de 15h sur ce jeu tres interessant et j'avais envie de partager cette experience avec vous.
"The World ends with you" est un jeu produit et edite par Square-Enix, vous savez la petite boite derriere toute la serie des Final Fantasy.
Avec FF Square-Enix fait un petit peu toujours la meme chose (pourquoi changer une recette qui fonctione) avec des variances subtiles (la gamme des Tactics par exemple).
Avec TWEWY j'ai eu le sentiment que SE recerchait vraiment a proposer un nouveau gameplay et tenter de nouvelles choses, souvent deroutantes au premier abord.

Partenaire particulier
Lors des phases de combats les 2 ecrans de la DS sont pleinement utilises avec des adversaires dans les 2 plans.
Et si vous avez du mal a controller votre partenaire pendant que vous vous battez (l'action est en temps reelle et non pas en tour par tour) vous avez toujours la possibilite de demander au jeu de le gerer a votre place.
Une autre bonne idee est l'idee des enchainements: si vous enchainez correctement les attaques avec votre partenaire vous gagnez des multiplicateurs de degats.
Existent aussi les points de fusion : si votre partenaire arrive a faire certaines actions vous recuperez des points de fusion. Au bout d'un certain nombre de points vous pouvez declencher une attaque speciale.
Enfin a tout moment du jeu on peu regle la difficulte comme bon nous semble. Seulement plus le jeu sera facile, moins vous aurez de chances de gagner des bonus. Plus la difficulte sera eleve plus les recompenses seront grandes.

Victime de la mode
Comme dans tous les bons jeux d'Action-RPG, vous aurez plein d'opportunites de depenser votre argent dument gagne dans de nombreux magasins.
Outre les armes (pins) vous pourrez aussi acheter de la nourriture qui vous boostera, mais aussi des vetemens et autres accessoires le tout en faisant attention aux marques.
En effet suivant l'endroit ou vous etes vous recevrez des bonus ou malus en fonction des marques dont vous etes equippes..Il faut donc faire attention a la mode ;)

Shibuya
Contrairement a beaucoup de jeux SE, TWEWY n'est pas un heroic-fantasy mais un jeu contemporain...ou presque.
L'action se passe dans le quartier de Tokyo nomme Shibuya. Selon de nombreux sites la reproduction du decor est assez fidele au vrai Shibuya entre autre grace au Scramble, point de depart de l'aventure.

Qui suis-je? Ou vais-je?
Vous etes Neku, jeune adolescent un peu coupe du monde, amnesique.
Dans 7 jours, The World ends with you...

Conclusion:
J'ai vraiment passe du bon temps sur ce jeu, sans trop de probleme a m'adapter au gameplay pas vraiment conventionnel.
J'ai trouve que les personnages etaient interessants (bien que parfois cliches) et l'histoire mystique et philosophique.
Je pensais connaitre la fin mais je me suis trompe ce qui est generalement un bon point.
Ce jeu regorge de bonnes idees et je le recommande grandement.
A noter que la bande son est vraiment bonne (rock/pop) ce qui ne gache rien.

Le gros point noir pour moi a ete le fait de ne pas vraiment pouvoir sauter les dialogues un peu trop presents...

Pour un test en anglais
Pour un test en francais

Prochain jeu : Ninja Gaiden : Dragon Swords

lundi 30 juin 2008

Il traverse le Michigan sur des échasses

Ironwood, Michigan, Etats-Unis – Perché sur ses échasses, un jeune homme de 24 ans atteint d’une légère paralysie cérébrale vient d’achever un périple de plus de 1300 kilomètres à travers le Michigan.
Parti sur les routes le 5 mai dernier, Neil Sauter a terminé son étonnant voyage hier, à Ironwood, après huit semaines perché sur des échasses en aluminium.
Le jeune homme, qui souhaitait faire parler de la paralysie cérébrale, a profité de son aventure pour partager son expérience avec les enfants dans de nombreux établissements scolaires. Il a également récolté 16 000 dollars (environ 10 000 euros) pour l’association United Cerebral Palsy of Michigan. Une somme complétée par la suite par une donation fédérale amenant le total des fonds récoltés à 64 000 dollars (un peu plus de 40 000 euros).

Un peu plus et nos routes se croisaient lors de notre dernier roadtrip.
C'est en tous les cas une initiative interessante...
Et pendant ce temps un autre homme avec une paralysie cerebrale habite une grande maison blanche a Washington...

mercredi 4 juin 2008

La vie au ralenti

Crave a recemment fait le classement des 20 meilleurs ralentis ici
Il y a bien sur la traditionnelle pomme...
Mon prefere est "Millimeter matter"


Il y a aussi les punchs avec une dedicace pour Puce

lundi 26 mai 2008

Roadtrip #3 - La fin

Dimanche 25 nous nous sommes reveilles dans la tres belle ville de Columbus, Ohio.
Notre mission, si nous l'acceptions, etait de parcourir les 540 derniers miles (environ 870km) qui nous separaient de notre home, sweet home.

View Larger Map

Point de suspens ici: avant 20h nous retrouvions notre chez nous comme nous l'avions laisse le 9Mai.
Nous etions tellement impatients de rentrer que nous avons failli faire l'impasse sur le Capitol de Harrisburg, capitale du New Jersey. Nous sommes heureux que Harrisburg se soit en fait jete sur notre route car le capitole etait un des plus beaux que nous avons eu la chance de voir au jour d'aujourd'hui, et nous en avons pourtant vu deja beaucoup.
La route n'a cependant pas ete un long fleuve tranquille:
- nous avons decouverts que bien que la Pennsylvanie fasse partie des 10 etats les plus peuples des Etats-Unis, il faut faire attention quand on desire s'arreter et faire une pause, les aires de repos etant distantes de plus de 35 miles chacunes (plus de 55km)
- nous avons encore une fois pu realiser que le seul principe des peages etaient de creer des bouchons. Bien qu'aujourd'hui soit ferie aux USA (Memorial Day) nous avons passe quelques temps a vouloir passer plusieurs peages.
- je crois desormais que j'arrive a comprendre l'histoire du nuage radioactif de Tchernobyl qui s'arreta a nos frontieres. En effet sitot passe le panneau de bienvenue du New Jersey nous fumes acceuillis par une odeur pestillentielle de souffre. Dommage que nous ne fumes pas a pied car je suis quasiment sur que les molecules connaissent la frontiere entre la Pennsylvanie et le New Jersey et qu'elles nous attendaient bien sagement. Le New Jersey dans sa grande magnificience a aussi eu la bonne idee de mettre un peage a cet endroit. Je comprends aussi mieux pourquoi des sites comme IwantOufOfNJ.com existe ("Je veux quitter le NJ")
Le reste de la route s'est tres bien deroule et j'ai depose Puce a la maison avec tous les bagages.
Je suis alle rendre la voiture avec un dernier plein a plus de 4.15$ par gallon.
L'hotesse me demanda le mileage de retour, d'abord desinvoltement, puis plus formellement quand elle se mit a rentrer les chffres dans le systeme.
Elle: - Etes vous surs que le mileage de retour est de 18050?
Loulou : - Oui oui, sur et certain, 18050 miles.
Elle: - Non parce que on vous a donne la voiture a 11846 miles
Loulou: - Oui, c'est bien ca 6200 miles. Est-ce qu'il y a un probleme?
J'ai cru que ses yeux allaient tomber de ses orbites. Elle appela le manager pour lui demander ce qu'elle devait faire. Moi pendant ce temps je me demandais soudainement si j'avais bien pris l'option "Unlimited mileage". Ouf le manager changea juste le mileage de depart, ni vu ni connu. J'ai comme dans l'idee que ils ne doivent pas avoir beaucoup de personnes dans notre cas.

Notre 3e roadtrip est desormais fini. Qu'il est bon de retrouver son chez soi et ses habitudes. Ce matin nous avons meme eu droit a une parade en notre honneur.
Ce voyage fut un des plus courts en distance mais celui que j'ai personnellement le plus apprecie. Peut etre parce que c'est le dernier que nous avons fait. Peut etre aussi beaucoup parce que Puce nous a evite enormement de pressions que nous nous creions les annees precedentes en reservant cette fois tous les hotels a l'avance. Bien sur nous partions un peu moins a l'aventure mais savoir ou on dort chaque soir a aussi du bon.
Nous avons desormais vu les 48 etats continentaux americains et reflechissons desormais a quand nous irons voir les 2 restants : Alaska et Hawai.
Ne vous inquietez pas pour nous. Ce n'est pas parce que nous avons fini les grands roadtrips que nous n'en ferons plus. Je pense qu'une fois le premier roadtrip entrepris il est difficile de vivre sans, encore plus quand on les fait aux cotes de Puce.
Merci.

samedi 24 mai 2008

Roadtrip #3 - Episode 12


View Larger Map
Springfield ne ressemble pas du tout au coupe gorge qui nous avait ete decrit la veille par notre mendiant de luxe. Nous avons passe une nuit calme et paisible, sans cauchemars ni sirene. De plus notre voiture est toujours a sa place, intacte. Nous decidons de mettre le cap vers le capitole de Springfield. Sitot partis nous foncons directement dans un marathon contre le cancer du sein. Nous jouons aux touristes avec les forces de l'ordre et avons le droit d'emprunter le parcours du marathon en prenant au passage plusieurs participants sur le capot.
Avant
Springfield abrite en fait deux capitoles: un historique situe a cote du cabinet d'avocats d'Abraham Lincoln et un autre plus recent et fort beau.
Apres
Apres plusieurs tours et detours a eviter les coureurs sur notre route nous quittons enfin Springfield direction Indianapolis dans l'Indiana. Indianapolis est essentiellement connue pour ses 500 miles. Je rigole doucement quand je pense que tous ces coureurs au volant de leurs bolides vont partir d'Indianapolis pour finir a Indianapolis, quand demain avec Puce nous ferons 550 miles de Columbus (Ohio) vers New York. Je me demande qui paye toute l'essence qui coule a flots pendant la course. Heureusement dans l'Indiana l'essence repasse sous les 4$ au gallon (notre record personnel est de 4.099$ dans la banlieue de Chicago mais a Chicago meme les prix etaient de 4.25$ en moyenne). Si je vous parle de 500 miles c'est que nous avons bien failli etre coinces dans la parade et sommes passes a quelques metres du Speedway. Le reste de la route vers Columbus a ete plutot calme meme si nous avons eu des sueurs froides avec des pancartes sur le bord de la route comme une pub pour "Guns Save Life" (ie les armes a feu sauvent la vie). Apres l'Illinois et l'Indiana nous voila dans l'Ohio ce soir. Apres plus de 5000 miles (8000km) et plus de 100h de conduite nous avons hate de retrouver New York. Nous sommes agreablement surpris par Columbus, qui est au final une ville plus grande et plus belle que ce a quoi nous nous attendions. A l'acceuil de l'hotel nous avons ete accueillis par Barbie qui s'extasia sur notre carte bleue Chase en nous affirmant que on etait chanceux parce que les headquarter etaient juste derriere l'hotel et que c'est la-bas qu'elle depose ses cheques. Sur le coup je me sens vraiment chanceux parce que benoitement je pensais que Chase Manhattan Bank venait de Manhattan, New York. J'ai commence a avoir des doutes avec Puce quand Barbie nous affirma sure d'elle que notre chambre etait trop geniale parce que de notre etage on pouvait se rendre compte que la Terre est ronde. Curieux nous nous precipitons dans la chambre et admirons la vue de la chambre. Galilee avait donc bien raison, elle tourne! Dommage qu'il n'ait jamais eu acces a la technologie de notre chambre en son epoque sinon il aurait pu convaincre l'Eglise qu'il n'etait point heretique. Heureusement que Barbie nous avait prevenu, cette chambre est vraiment magique. Dire que j'ai failli croire que devant moi c'etait l'horizon et des montagnes, quelle epiphanie! Je continue mes revelations en decouvrant que des interrupteurs peuvent apporter de la lumiere a ma vie. Nouille a encore eu le droit devant un capitole pour finir la journee. Nous avons fini la soiree avec Puce par notre dernier restaurant du voyage: Latitude 41. Le restaurant etait excellent et le serveur charmant. Outre la fin du roadtrip on fetait aussi le fait que Puce allait potentiellement etre dans le pilote de l'emission Chicago Ink: trop modeste notre belle Puce a oublie de dire qu'elle s'etait fait filmer pendant sa sceance de tatouages. Je vis desormais avec une star, enfin 4 ;) Demain nous allons tenter de partir le plus tot possible pour retrouver notre chez nous. Comme tous les ans nous avons hate de rentrer mais aussi hate de repartir... Merci de nous avoir suivi

vendredi 23 mai 2008

Road Trip #3 - Jeudi 22 & Vendredi 23 Mai


View Larger Map

Ouuuuuhhhhhh! Honte a moi! Je n'ai pas eu le courage de faire le resume hier soir! Il faut dire que ma flegme vient du fait que je me sens deja sur la route du retour, et je fais donc moins de photos, de videos, et j'ai moins le courage de resumer une fois a l'hotel. Ma punition est donc de faire deux jours d'un coup, mais je laisse ainsi le tout dernier jour sur la route a Loulou (j'ai l'impression de jouer a 1-2-3 pigeon!).

Reprenons donc la ou nous en etions...

Nous avons commence notre journee a Minneapolis par inonder la salle de bain a cause de la porte de la douche qui n'etait pas super hermetique. Une etrange fontaine (que j'ai oublie de prendre en photo - deuxieme "ouuuuhhhh!") nous fait un instant penser que l'inondation etait peut-etre pire que prevue. La "fontaine" etait de l'eau coulant du plafond vers le sol, sur une hauteur d'environ 3-4 etages.

On visite un peu la ville que l'on trouve bien charmante, qui nous fait un peu penser a Chicago, avec du charme, du monde mais pas trop, bref, une des rares villes dans lesquelles on pourrait s'envisager vivre... Quelques photos du capitol dans la ville adjacente de St Paul.
Nous prenons la route vers Madison, capitale du Wisconsin. Loulou trouve des surnoms a mes chanteuses preferees du moment: Shannon Wright devient "ma copine la sorciere", Kimya Dawson "ma copine la folle", et Keren Ann "ma copine hippie bretonne"... Je comprends son point de vue, mais il ne reussira pas a m'en degouter!
Sur un vieil air de TLC (qui est l'abreviation de Tender Love & Care), Loulou philosophe sur le nom, le trouvant etre le parfait oppose de BTK (celebre tueur en serie du Kansas, se surnommant ainsi car il aimait Bind Torture & Kill), je manque de m'etouffer avec mon coca!

Nous visitons ensuite Madison, jolie ville au superbe capitol, mais qui ressemble beaucoup a celui du Minnesota!


Nous reprenons la route vers Chicago ou l'on va dormir. Mes chansons continuent de defiler. Il faut savoir qu'afin de varier, nous les passons par ordre alphabetique. L'annee derniere, nous avons commence par le A, et fini vers le S (si mes souvenirs sont bons). Cette annee, on a commence par le Z, et l'on remonte au fur et a mesure. Bref, hier apres-midi, on entend No Woman No Cry par Bob Marley, quand Loulou me dit "Je suis sur qu'apres, tu as une reprise pourrie de cette chanson!". Je m'offusque, nie, finis par essayer de le mettre en boite en lui disant que la seule que je dois avoir est celle des Fugees (un groupe qu'il aime bien), quand sortie de nulle part, une vieille reprise de je ne sais ou de Boney M. se fait entendre... Comme on dit ici, owned! bien eue!

On arrive a Chicago, aussi belle qu'il y a deux ans. On reussit a contourner un mini-marathon, et arrivons a notre hotel, qui aussi beau et historique soit-il, nous donne l'impression d'etre dans les couloirs de l'hotel de The Shining. On se fait livrer la fameuse deep dish pizza, specialite de la ville, et nous regalons avant une bonne nuit de sommeil.


View Larger Map

Une fois de plus, je me reveille bien avant Loulou et le reveil, fais des photos du lever du soleil sur le lac Michigan par la fenetre. On descend petit dejeuner. La, Loulou evite les oeufs Sardou (veridiques), et prend le risque de commander quelque chose dont nous n'avons jamais entendu parler: des flapsjacks. Heureusement pour lui, c'est la denomination du coin apparemment pour les pancakes! Le serveur ne dissimule meme pas un rire quand Loulou commande en plus un blueberry muffin, et finira meme par ne pas l'apporter ni le compter dans l'addition.


Nous partons ensuite marcher dans les parcs Grant et Millenium. Nous ne les avions pas visites la derniere fois. Le froid est tellement intense que je rentre a l'hotel pour me changer. Fini les debardeurs et les petites robes legeres! Ici, c'est un pantalon, et deux pulls! La Windy City est a la hauteur de sa reputation ce matin!


Pour le dejeuner, nous retrouvons la Signature Room, au 95th etage de la Hancock Tower. La vue est toujours aussi belle, et le repas tres bon.


Puis, visite chez Cotelac! J'attendais ca depuis longtemps, car j'ai toujours ete triste de ne pas pouvoir acheter leurs vetements depuis que j'avais quitte Rennes. En voyant les etoiles dans mes yeux, Loulou me demande pour combien je pense en avoir, et negocie un scandaleux deal pendant mon moment de faiblesse: 500$ chez Cotelac contre de l'argent au poker pour lui... je suis tellement eblouie par les modeles et couleurs des vetements que j'accepte... Je ressors 20 minutes et autant d'essayages plus tard, mon budget atteint en deux robes. J'apprends aussi qu'il existe un magasin a SoHo a NYC, ce qui n'est pas une bonne nouvelle pour notre compte en banque.

Ensuite, on se dirige vers l'autre clou de ma journee: tatouages!!! Depuis plusieurs mois, j'avais les modeles et emplacements (avant bras droit et poignet gauche), et ils sont maintenant realite! Ce sont les numeros 12 et 13!



Nous quittons enfin la ville vers 17h et partons pour la capitale de l'Illinois, Springfield. Arrives la-bas, on se fait aborder par un homme en costume nous disant qu'il a besoin d'un dollar pour prendre le bus et ne pas marcher dans ce mauvais quartier. Avec Loulou, on se regarde, etonnes: Springfield est une minuscule ville residentielle on ne peut plus province, les quelques personnes dans la rue ont l'air plus qu'inoffensives... allez comprendre!

La suite demain!

mercredi 21 mai 2008

Roadtrip #3 - Episode 11


View Larger Map
Cette nuit nous avons fait d'horribles cauchemars. Avec Puce nous etions loins de tout, perdus en plein milieu du Nord Dakota. Je raconte mes reves affreux a Puce, elle me raconte les siens. Ouf, tout va mieux: nous ne sommes pas au milieu de nulle part, nous ne sommes pas dans le Nord Dakota, a moins que. Angoisse. Nous ouvrons les rideaux de notre suite (oui nous nous offrons des suites parce qu'on le vaut bien - meuh). Horreur, malheur, nous sommes bien a Bismarck, capitale du Nord Dakota. Nous filons voir le Capitole et decouvrons que Bismarck a fait le choix original de l'art contemporain. C'est la premiere fois que nous ne voyons point de toi dore ni de coupole. Dire que la veille nous avions ecoute sur XM Satellite Radio (Mr XM si vous nous lisez envoyez nous des sioux pour cette pube honteuse) des chansons des 40s pour nous mettre dans l'ambiance de Bismarck. Nous voila bien eus. Cette fois j'en suis sur: les moustiques lisent les blogs et ils n'ont pas aime que je parle d'eux il y a quelques jours. Aujourd'hui ou ne faisions que de l'interstate entre Bismarck et Minneapolis, tous les insectes volants s'etaient reunis avec pour seule mission de rendre notre parebrise inutilisable. Comme un navire a Pearl Harbor nous entendions les insectes exploser tels des kamikazes avec leurs chargements toxiques. Point de salut dans les essuis glasses: ils etaient rendus inutilisables des le debuts des hostilites. Nous foncames vers Fargo a l'aveugle, a la recherche de l'abri de la neige et de la poesie du desert du Nord Dakota comme expose par les freres Coen, et ne trouvames rien de tout cela. En lieu une ville normale avec ses stations essences, zones commerciales et fast food. Comme a Fort Alamo nous etions cernes par les insectes, sans issue. Un arret a l'atelier de reparation nous permettait de colmater les degats et repartir vers l'avant. Nous subirent les assauts volants pendant encore quelques miles et quand les insectes volants virent que leurs tentative ne nous ralentissaient pas ils contacterent la division chimique et nous dumes souffrir les attaques de putois puants. L'arme ultime dans la guerre psychologique contre l'armee Bzzz fut un chauffeur de poids-lourd, lourd: sitot depasse le chauffeur fou nous redepassait. Cette guerre psychologique dura bien une dizaine de depassements ou nous apprimes que le regulateur de vitesse est plus efficace que l'acceleration et que la gravite est ton ami quand tu veux aller vite. Nous arrivames finalement a Minneapolis dans le Minnesota sains et saufs, evitant les bouchons et decouvrant une ville grande et belle, interconnectee par de nombreux skyways (passages aeriens). Notre chambre d'hotel est encore une fois immense. Puce n'a cependant eu aucun mal a l'abandonner pour se rendre au plus grand Mall de tous les USA. Avec plus de 500 magasins nous avons trouve notre bonheur et sommes repartis heureux avec le dernier Wii Fit du magasin, de l'agglomeration, de l'etat, des USA, du monde. Vivement le retour! Comme ils disent dans le Nord Dakota, buh-bye!

mardi 20 mai 2008

Road Trip #3 - Mardi 20 Mai


View Larger Map

Quand nous sommes partis pour notre voyage, nous avions decide d'au moins aller a la frontiere du North Dakota, pour avoir vu chacun des 48 etats continentaux. Mais en lisant les guides, je me suis dit que l'on pourrait faire un detour de 12 heures de route pour aller voir le Theodore Roosevelt National Park, plus loin a l'Ouest.


Franchement, c'etait justifie! Les paysages etaient magnifiques, et ca nous a vraiment change des forets et bois que l'on traverse depuis plus d'une semaine! Au bout de ce troisieme road trip, je peux meme enfin dire que mes paysages preferes sont ceux presque desertiques, sans aucun signe de presence humaine a part la route que l'on parcourt, et dans un terrain suffisamment plat pour pouvoir voir a perte de vue.


Le parc etait superbe. On a fait le parc Nord puis un peu plus loin le parc Sud. On a vu des bisons et des prairies dogs a moins de 5 metres de notre nez. Les uns courant pour traverser la route et pousser des petits cris sur leurs pattes arrieres, les autres broutant placidement. Un peu plus loin les chevaux sauvages allaient libres au vent dans le splendide panorama.


Sur le chemin de Bismarck (capitale du North Dakota) nous avons franchi nos 4000 miles (6436km). Pour la seconde fois nous nous sommes rendus compte 1 mile trop tard du changement de millenaire, mais que celui qui n'a jamais peche nous jette le premier moustique sur le parebrise.

Ce soir, on va essayer de rester eloignes des piscines et jacuzzi qui ont occupe nos soirees ces trois derniers jours, afin d'eviter de ressembler a des pruneaux d'Agen a notre retour a New York.

A demain pour la suite!

PS: Ce post a ete ecrit a 4 mains.

Road Trip #3 - Quelques photos!

Petit coucou pour quelques images... Dans l'ordre:
- le livre de questions que l'on parcoure en ce moment
- les autres que l'on a deja fini ou pas encore commences
- les guides touristiques qui m'on aidee a preparer le road trip
- mon panaris qui ne cesse de grossir....

A vite pour le reste de nos aventures!






Roadtrip #3 - Episode 10

Lundi 19 Mai

View Larger Map

Debut de la semaine. Reveil a 9h...Oups 8h...Et oui a Ashland Wisconsin nous sommes en Central Time et non plus Eastern Time. Demain nous serons brievement en Mountain Time avant de retrouver le Central Time.
Notre journee fut longue et desertique.
Nous avons l'impression de faire la course avec le prix du gallon d'essence. Du cote de Detroit nous avons frole la barre des 4$ par gallon, dans le North Dakota les prix sont toujours autour de 3.65$ par gallon. Ce matin nous nous sommes retrouves nez a nozzle avec l'augmentation galopante. Dans une region a 3.85$ nous voyons une station affichant 3.77$. Nous foncons et pendant notre ravitaillement le prix sauta a 3.85$ aussi. Pfiou nous avons eu chaud!
Le reste de la route a ete tres calme, sous la pluie. Nous avons finalement termine notre quete des etats continentaux avec la collection aujourd'hui du Minnesota et du North Dakota.
Desormais il ne nous manque plus que l'Alaska et Hawai pour avoir mis un pied dans les 50 Etats Unis.
La route ayant ete calme voici quelques petites regles sur le roadtrip:
Regle 1: les moustiques iront tous terminer leur vie comme attires par le cri du cimetierre des elephants lorsque votre pare brise est propre et que vous venez de passer la derniere station essence avant de nombreux miles
Regle 2: C'est toujours une fois que votre pare brise aura ete longuement nettoye que la pluie s'abbatra sur vous et fera en 30s ce que vous avez passe 5minutes a faire minutieusement. Aussitot l'averse passee voir regle 1. Notez aussi qu'il ne pleuvera jamais quand votre parebrise est sale.
Regle 3: Plus l'etat est petit, plus les routes departementales sont grandes
Regle 4: C'est toujours une fois la derniere zone de depassement terminee qu'une voiture surgit de nulle part pour rouler 10mph plus lentement que la limitation de vitesse.
Regle 5: C'est toujours quand vous voulez depasser que la visibilite est la plus basse. Au contraire quand vous avez une visibilite a des miles a la ronde il n'y a personne a doubler.
Regle 6: Ou que vous ailliez il y aura toujours des pietons qui se pensent investis de la Force et tentent de stopper votre vehicule par une opposition de la main. A ne pas confondre avec les personnes cordiales qui vous saluent et vous remercient d'un geste de la main.
Regle 7: Toujours resister quand a un habitue de la regle 6 en face de toi tu auras. Appuyer sur l'accelerateur point tu ne feras ou en prison tu iras.

dimanche 18 mai 2008

Roadtrip #3 - Episode 9

Dimanche 18 Mai.

View Larger Map
Comme disait Zola, Jacuzzi!
Oui Jacuzzi les plombiers de Traverse City de sadisme. Pour pouvoir profiter du bain a bulles nous devions tourner trois robinets: Un pour l'eau chaude, un pour l'eau froide, un pour...nous cherchons encore. Apres avoir trouve la bonne temperature nous tentames de fermer les robinets, en vain. Les robinets tournaient sans fin et au moment ou nous crumes que nous allions perir noyes nous trouvames un petit interrupteur qui arreta le debit. Tel des Indiana Jones en herbe nous poussames un soupir de soulagement, le pire avait ete evite, pour le moment.
Au cour de la nuit je fus reveille par des mini chutes du Niagara. Le barrage du jacuzzi etait en train de ceder et j'etais le seul a pouvoir les interrompre. Furieusement je tournais tous les interrupteurs dans le noir, comme dans un jeu video dont je n'aurais pas la solution. Mes seuls indicateurs etaient le couinement des robinets et le debit de l'eau. Apres un combat acharne digne de Super Mario le plombier je pus enfin plonge dans des reves calmes.

La journee fut tres paisible, sans interstate ni beaucoup de compagnie sur les routes.
Nous allions de lacs en lacs, de dunes en dunes, empruntant de ci de la un pont pour enjamber des criques.
Les faits marquant de la journee furent la visite de Pictured Rock National Lakeshore et nos 3000 miles du voyage.
Nous avons aussi quitte le Michigan pour rejoindre le Wisconsin. Bientot notre quete des 48 etats continentaux va toucher a sa fin et nous sommes desormais sur le chemin du retour.

Ce soir nous profitons a nouveau d'un jacuzzi pour nous detendre: c'est bon les vacances.
A demain