vendredi 8 juin 2007

Boire ou condure

Conduite en état d'ivresse au volant... d'un fauteuil roulant
TORONTO (Reuters) - Un Canadien a été condamné pour conduite en état d'ivresse après avoir été arrêté au volant du fauteuil roulant motorisé de sa mère, a rapporté la police.
"Je n'ai besoin ni de permis de conduire, ni d'une assurance, ni d'une immatriculation", a déclaré Patrick Shanahan, 35 ans, au Torstar News Service.
"Alors comment puis-je être accusé de conduite en état d'ivresse?"

L'affaire remonte à décembre 2004 quand un policier constate que Shanahan conduit en état d'ébriété un fauteuil roulant vers 01h15 du matin. Shanahan a reconnu plus tard qu'il n'aurait pas dû conduire le fauteuil à trois roues ce soir-là.
L'homme, qui se décrit lui-même comme alcoolique, a déjà été condamné pour conduite en état d'ivresse, mais pas au volant d'un fauteuil roulant.
Une cour de Toronto a ainsi condamné Shanahan à une interdiction de conduire d'un an, à une amende de 600 dollars canadiens (420 euros) et à une mise à l'épreuve de dix-huit mois ainsi qu'à une obligation de soins.

Question philosophique du jour : est-ce qu'un tetraplegique en fauteuil motorise qui se bourre chez lui conduit en etat d'ivresse?

Aucun commentaire: