vendredi 2 mars 2007

Stuart Little

Plus de peur que de mal

NEW YORK (AP) -- Une mère de famille a eu la peur de sa vie cette semaine: alors qu'elle avait lâché un quart de seconde la main de son fils âgé de 22 mois, celui-ci est remonté dans une rame de métro, qui s'est ensuite éloignée.
"J'ai regardé et il n'était plus là", a raconté Blanca Amarilis dans l'édition de mercredi du "Daily News". "J'ai crié Stuart et un homme m'a dit qu'il était monté dans la rame. Cela s'est passé si rapidement. J'ai prié Dieu qu'il protège mon fils et me permettre de le retrouver". Une âme charitable l'a finalement ramené.
Le petit Stuart Tito avait grimpé dans le métro alors que sa mère baissait la garde une seconde pour essuyer le nez de son frère, un bébé. Une femme se trouvant dans la rame a assisté à la scène. Elle a pris le garçonnet sous son aile, est descendue à la station suivante, a fait demi-tour et a repéré le père angoissé du petit garçon, Victor Tito, 32 ans. "Est-ce votre fils", a-t-elle demandé. "Oui", a-t-il répondu en enlaçant le bambin.
Mais il semble que l'événement n'ait pas servi de leçon au jeune Stuart. Alors que la famille revenait dans la même station un peu plus tard dans la journée, il a tenté une nouvelle fois de s'échapper. Mais cette fois-ci, sa mère le tenait fermement. AP
Les passagers de la rame n'auraient au depart pas ete trouble par l'enfant de 22mois.
D'une taille adulte et portant deja la moustache il n'a eveille les soupcons que lorsque les passants on remarque la queue qui depassait de sa couche.

Aucun commentaire: