jeudi 1 mars 2007

L'erreur est humaine

Japon: ne pas faire deux fois la même ânerie, le prochain défi des robots

TOKYO (AFP) - Les nouveaux robots humanoïdes japonais savent désormais servir le thé aux humains et laver les tasses. Mais le plus difficile est désormais, selon des chercheurs nippons, de leur apprendre à tirer les leçons de leurs bêtises pour ne pas casser plus d'une fois la vaisselle.
Une unité de recherches de l'université de Tokyo a présenté mercredi une nouvelle version de robot d'assistance à domicile, le HRP-2W, capable de s'adapter aux gestes de son maître pour lui créer l'environnement le plus satisfaisant, mais pas encore d'améliorer son comportement de lui-même.
Au cours d'une expérience devant les journalistes, le professeur Tomomasa Sato s'est s'est fait servir de façon improvisée une tasse de thé dans son sofa par un HRP-2W lui obéissant au doigt et à l'oeil. Il entendait ainsi démontrer que les robots sont désormais capables de comprendre d'eux-mêmes les gestes et les paroles des humains et d'adapter leur comportement en conséquence.
"Il n'y a pas de scénario de mouvements prédéfini dans cette démonstration", a-t-il assuré en dégustant son thé.
Toutefois, la prochaine étape est d'apprendre aux robots à gérer les imprévus, comme le fait de casser une tasse, a reconnu le directeur de l'équipe de recherches sur les techniques humanoïdes, Masayuki Inaba.
"Ils vont devoir mémoriser les informations tirées des différentes situations rencontrées, pour anticiper et apprendre à discerner en établissant les liens entre les effets et les causes", a-t-il ajouté.
De nombreuses équipes de recherches travaillent au Japon sur le développement de robots d'assistance domestique, estimant que la main d'oeuvre humaine risque à l'avenir de faire défaut pour répondre aux besoins croissants d'aide aux personnes âgées et aux enfants.
Comme Valerie en son temps je vous dis "Au revoir" et je me retire de la vie geek.
Je suis fan de Blade Runner mais j'ai peur que ce soit la fin si les robots parviennent vraiment nous repliquer.
La bonne nouvelle c'est que avec un peu de chance ils prendront quelqu'un comme moi pour modele et alors ils vont refaire leur connerie plusieurs fois avant de soit 1/abandonner le process 2/creer une connerie encore plus importante en essayant de corriger la premiere.
Tout n'est peut etre pas encore perdu!

Aucun commentaire: