vendredi 23 mars 2007

Easter egg.

Chasse aux oeufs d'oie

CHICAGO (AP) -- La ville de Chicago a besoin de volontaires. Objectif: organiser des patrouilles pour mettre la main sur des oeufs d'oie. La municipalité veut qu'on l'aide à localiser les nids de ces volatiles dans le cadre d'un programme destiné à faire reculer le nombre de ces oiseaux dans onze parcs de la ville. Et il y a urgence, car la saison de nidification commence à la fin du mois et doit durer jusqu'à avril.

Les bénévoles bénéficieront d'une formation sur les habitats des oies et leur cycle de vie, mais ne seront pas autorisés à prendre les oeufs. Cette tâche sera réservée aux employés de "Wild Goose Chase", qui secoueront les oeufs pour détruire l'embryon ou les enduiront d'huile de maïs pour étouffer le développement des poussins.

"Ce n'est pas une chasse aux oeufs de Pâques", a prévenu Susan Hagberg, présidente de Wild Goose Chase, évoquant une opération "très réglementée".

Les responsables des parcs ont déjà tenté de contrôler la population d'oies en plantant de l'herbe attirant moins les oiseaux, ou en vaporisant dessus du produit irritant pour la digestion.

Et les défenseurs américains des animaux approuvent la méthode. Selon la porte-parole de la Humane Society, Diane Webber: "C'est bien plus humain que de rassembler les oies et de les asphyxier". AP

Bien fait Chicago.
Fallait pas mettre le ban sur le foie gras!
N'empeche j'imagine a peine le resultat de la politique "vaporisation de produit irritant pour la digestion".
Enfin je comprends un peu mieux pourquoi les americains nous prennent pour des barbares. Apres le foie gras, on fait maintenant en France de la Vodka a partir d'oies...

Aucun commentaire: