lundi 5 février 2007

Une aiguille dans une botte de...

Condamné pour avoir piégé un beignet avec des épingles
LOS ANGELES (AFP) - Un ancien employé de supermarché en Californie (ouest) a été condamné jeudi à trois ans de mise à l'épreuve pour avoir farci un beignet d'épingles, blessant un de ses collègues qui avait mordu dans la pâtisserie, a-t-on appris de source judiciaire.
Derrick Lentz, 20 ans, qui travaillait au rayon traiteur d'un supermarché de la région de San Diego, avait plaidé coupable début janvier devant un tribunal de San Diego (sud de l'Etat).
En septembre dernier, un de ses collègues qui s'apprêtait à engloutir lors de sa pause un "doughnut", ces populaires beignets américains en forme d'anneau, avait ressenti une forte douleur et s'était rendu compte qu'il avait presque avalé une épingle.

Lentz a affirmé qu'il ne s'agissait que d'une farce et qu'il n'avait pas mesuré les conséquences de son acte. Le juge a tout de même infligé, outre une mise à l'épreuve, six mois de prison avec sursis, 15 jours de travaux d'intérêt général et lui a donné l'ordre de se faire suivre par un psychiatre. Il devra également se tenir à distance des magasins de la chaîne de supermarchés pour laquelle il travaillait.
A tous ceux qui ne savent pas comment arreter les donuts, je vous conseille donc l'acupuncture.

1 commentaire:

Puce a dit…

S'il n'avait pas voulu le blesser, mais juste lui faire une blague, il aurait pu fourrer le beignet avec du meatloaf!