mercredi 21 février 2007

House of Wax

Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre.
Un temps ou on retouchait les images photos a la main directement sur les planches contact, un temps ou les effets speciaux etaient faits image par image avec des bouts de ficelles.
Depuis l'avenement du numerique le marche des effets speciaux est entre dans une course folle. Aujourd'hui toutes les images qui paraissent dans le moindre magazine sont retouchees et si hier c'etait surtout pour faire disparaitre des formes disgracieuses maintenant c'est pour changer la couleur des yeux ou faire du politiquement correct. On se souviendra ainsi tous de la lubbie de Stephen Spielberg qui a reedite E.T. en y faisant disparaitre toutes les armes a feu.
Le probleme auquel nous avons a faire face aujourd'hui est que les effets speciaux sont devenus si perfectionnes qu'ils deviennent difficilement decelables.
Si dans le passe on savait tous que les sabres laser n'existaient pas et que l'etoile noire n'avait pas reellement explose, qui pourrait aujourd'hui dire que les larmes de Jenniefer Connolly dans Blood Diamond ont ete ajoute en post production? Selon le Times, il est desormais possible de changer les expressions des acteurs, ouvrir ou fermer des yeux, enlever la respiration en post-production entre autres.
Bien sur les acteurs qui ont du charisme et savent jouer auront toujours du charisme et sauront toujours jouer.
Mais qui empeche desormais Paris Hilton de pretendre a un Oscar?
Pour ceux qui n'ont pas peur de l'anglais l'article du Times est ici

Aucun commentaire: