vendredi 29 décembre 2006

Boire ou conduire...

Japon: un téléphone portable délateur de chauffeurs ivres

TOKYO (AFP) - Une compagnie téléphonique japonaise commercialise un téléphone portable qui analyse l'haleine des chauffeurs de taxi ou de bus, et les dénonce automatiquement à leur patron s'il s'avère qu'ils ont taquiné la bouteille avant de prendre le volant.
Le téléphone-éthylomètre, baptisé "Alc-Mobile", a été mis au point par l'entreprise Tokai Electric et par la compagnie téléphonique KDDI.

A l'instar des appareils utilisés par la police, il détermine le taux d'alcoolémie de la personne qui souffle dedans. Mais il a ceci de particulier qu'il envoie immédiatement le résultat du test aux ordinateurs de la compagnie de bus ou de taxi. Si le chauffeur a trop bu, un signal d'alarme retentit.

A moins de jeter son téléphone portable dans le fossé, le chauffard n'a nulle part ou se cacher: l'appareil prend des photos de lui et fournit à tout moment sa localisation précise à l'aide de son système GPS intégré.

Selon KDDI, une trentaine de compagnies de bus et de taxi au Japon ont adopté le système malgré son prix élevé: chaque kit coûte 89.000 yens (575 euros), à quoi il faut ajouter 58.000 yens (375 euros) pour le programme informatique à installer au siège de la société.

L'opinion publique japonaise a été choquée l'été dernier par la mort de trois enfants, tués par un automobiliste ivre dans le sud du pays. Les autorités envisagent de porter la peine maximale pour conduite en état d'ébriété à cinq ans de prison, contre trois ans actuellement.

En 2005, 707 personnes sont mortes au Japon dans quelque 14.000 accidents de la route liés à l'alcool, selon la police.


Je n'arrive pas ici a voir si le Japon est tres avangardiste sur la prevention routiere ou si leurs chauffeurs ont pour habitude d'utiliser le Sake et l'Asahi comme carburant.
J'ai pense en lisant cette news a une version de Taxi Driver au pays du Soleil Levant et je me suis livre a une petite recherche sur Youtube. Dans cette camera cachee le conducteur est en fait un vrai pilote mais le passager n'en sait rien

Ca me ferait presque passer les taxis new-yorkais pour des papys.
Et si vous avez des doutes concernant l'utilisation du "gadget" precedent voici une petite histoire de mon Alsace natale.
Je peux presque voir mon pere qui me disait "viens je t'emmene a la gare en voiture"...

En voiture dans le hall de la gare de Strasbourg: six mois avec sursis


STRASBOURG (AFP) - Un automobiliste de 32 ans, qui était entré samedi matin avec sa voiture dans le hall de la gare de Strasbourg, a été condamné mercredi à six mois de prison avec sursis et six mois de suspension de permis par le tribunal correctionnel de Strasbourg.
Reconnu coupable de mise en danger de la vie d'autrui, conduite en état d'ivresse --il avait un gramme douze d'alcool dans le sang-- et délit de fuite, il a également été condamné à 100 euros d'amende pour défaut de maîtrise du véhicule.

Le Parquet avait requis six mois de prison dont quatre avec sursis, 200 euros d'amende, la confiscation du véhicule et huit mois de suspension du permis.

A l'audience, il a expliqué que, n'ayant pas dormi depuis 48 heures, il avait lui-même été "surpris", samedi au petit matin, de réaliser qu'il se trouvait à l'intérieur de la gare de Strasbourg au volant de sa Fiat Tipo, à l'issue d'une soirée en discothèque avec deux amis qui, encore plus éméchés que lui, dormaient à l'arrière du véhicule.

"La gare n'est pas un drive-in", lui a fait remarquer le président du tribunal en lui conseillant d'arrêter la boisson.

Entré par le hall des départs, il s'était retrouvé pris au piège à l'intérieur du bâtiment, traversant une galerie marchande jusqu'au hall des arrivées, et avait tenté plusieurs manoeuvres pour trouver une issue, heurtant notamment au passage un pilier de la gare avant son interpellation par la police, vers 5H30 du matin.

Aucun commentaire: